BZH Qualité
LA QUALITÉ MADE IN BRETAGNE
3 agences : quimper - Lannon - Lorient
DIAGNOSTIC & DEVIS GRATUITS

Nous vous rappelons. Gratuit et sans engagement

Comment traiter efficacement une charpente en bois ?

technicien-charpente-en-bois

La charpente est un élément essentiel de la structure d’une maison, qui sert à soutenir le toit et les étages. Elle peut être réalisée en divers matériaux, mais le bois demeure l’un des plus couramment utilisés. Cependant, les charpentes en bois sont sujettes aux attaques de parasites et autres problèmes, d’où la nécessité de connaître comment traiter une charpente. Dans cet article, nous allons vous guider sur les différentes méthodes de traitement de charpente et les aspects à prendre en compte pour préserver votre maison dans le temps.

Pourquoi traiter une charpente en bois ?

Le traitement d’une charpente en bois est indispensable pour plusieurs raisons :

  • Protéger le bois contre les insectes à larves xylophages : ces derniers se nourrissent du bois et peuvent causer d’importants dégâts à la structure de la charpente. Parmi eux, on retrouve notamment les termites, les capricornes des maisons, les vrillettes et les lyctus.
  • Lutter contre les champignons lignivores : certaines espèces de champignons se développent dans le bois, provoquant sa décomposition et fragilisant ainsi la charpente. La mérule est l’un des champignons les plus redoutés en la matière.
  • Prévenir le vieillissement prématuré du bois : le traitement de la charpente permet également de préserver le bois des agressions extérieures (humidité, variations de températures) et de prolonger sa durée de vie.

Il est donc crucial d’agir en amont pour protéger votre charpente en bois des différents problèmes qu’elle peut rencontrer. Mais comment s’y prendre ? Quels sont les traitements disponibles ?

Traiter sa charpente : les différentes méthodes

Pour lutter contre les parasites du bois et assurer la pérennité de votre charpente, plusieurs solutions s’offrent à vous. Voici les principales :

Le traitement préventif

Ce type de traitement consiste à protéger la charpente dès sa construction, avant même que les problèmes ne surviennent. Il est particulièrement recommandé dans les zones à risques, notamment celles où les termites ou les champignons lignivores sont récurrents.

Le traitement préventif s’effectue généralement par imprégnation du bois avec un produit insecticide et fongicide. Il pénètre en profondeur dans le bois et assure une protection de longue durée contre les attaques de parasites et de champignons.

Le traitement curatif

S’il s’agit d’une charpente déjà installée et que vous constatez des signes d’infestation (trous, galeries, présence d’insectes ou de champignons), il est impératif d’agir rapidement en optant pour un traitement curatif. Celui-ci permet de stopper les dégâts causés par les parasites et de prévenir leur réapparition.

Le traitement curatif consiste à appliquer un produit insecticide et fongicide sur l’ensemble de la charpente, en insistant particulièrement sur les zones touchées. Il est également possible de réaliser des injections de produit dans le bois, pour atteindre les parasites présents à l’intérieur.

Le traitement par fumigation

Cette méthode consiste à diffuser un gaz insecticide (le plus souvent du sulfuryl fluoride) dans l’ensemble du volume de la charpente, afin de tuer les parasites présents. La fumigation est une technique efficace, mais elle présente quelques inconvénients :

  • Elle nécessite l’évacuation des occupants du logement pendant plusieurs jours;
  • Son coût est généralement élevé;

La fumigation est donc généralement réservée aux situations extrêmes, lorsque les autres traitements se sont révélés inefficaces.

Comment bien choisir son traitement de charpente ?

Pour sélectionner le traitement le mieux adapté à votre situation, plusieurs critères doivent être pris en considération :

  • L’état de la charpente : si elle est neuve ou en bon état, un traitement préventif suffira généralement. En revanche, si des signes d’infestation sont déjà présents, il sera impératif de passer à un traitement curatif.
  • La localisation géographique : certaines zones sont davantage exposées aux parasites du bois. Renseignez-vous auprès de votre mairie ou de la Direction départementale des territoires pour connaître les risques spécifiques à votre région.
  • Le type de bois utilisé : tous les bois ne réagissent pas de la même manière face aux traitements. Il est important de choisir un produit adapté à l’essence de bois de votre charpente (chêne, sapin, pin…).
  • Les normes et réglementations en vigueur : certains traitements peuvent être soumis à des contraintes légales ou environnementales. Veillez à respecter ces règles pour garantir la sécurité de tous et préserver notre environnement.

Enfin, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour vous accompagner dans le choix et la mise en œuvre de votre traitement de charpente. Un expert saura identifier les problèmes éventuels et vous proposer la solution la plus adaptée à vos besoins.

 

Demandez votre devis !

Contactez nous pour un rendez-vous et devis gratuit

Autres articles