BZH Qualité
LA QUALITÉ MADE IN BRETAGNE
3 agences : quimper - Lannon - Lorient
DIAGNOSTIC & DEVIS GRATUITS

Nous vous rappelons. Gratuit et sans engagement

Traitement mérule Bannalec

La mérule, un champignon lignivore, colonise la Bretagne depuis plusieurs décennies. Tous les départements bretons, dont le Finistère, Bannalec et Moëlan-sur-Mer sont contaminés par ce fléau.

La mérule est champignon lignivore, qui s’alimente de la cellulose du bois. Il se développe protégé des regards et de façon accélérée sans un traitement adapté. Ce champignon fragilise le bois et provoque une pourriture cubique. Le bois se décompose en petits cubes et augmente  fragilisede la structure de votre résidence. Dès les premiers signes d’alerte, il est préférable de faire appel à un professionnel. BZH Qualité  intervient à votre domicile où que vous habitiez sur le département du Finistère les Côtes d’Armor et le Morbihan.

Qu’est-ce-que la mérule ?

La mérule, nommée aussi mérule pleureuse, symbolise actuellement le premier ennemi des habitations bretonnes. La mérule est un champignon dévastateur qui se nourrit de la cellulose du bois. Elle se développe rapidement dans les pièces humides, mal aérées et mal éclairées. Elle représente un risque pour le plancher, la charpente, les poutres, les escaliers, et toute la boiserie de la maison. Si elle n’est pas éradiquée au plus vite, elle peut fragiliser et engendrer l’écroulement de parties structurelles.

Les causes de la présence de mérule dans la maison

La mérule est un champignon qui se propage facilement. Ses spores peuvent aisément voyager d’une maison à l’autre.
Différentes conditions permettent sa croissance :

    • Après un dégât des eaux ( pièces humides laissées par les infiltrations d’eau, une mauvaise étanchéité du toit, ou encore fuite sur les façades ).
    • Le taux d’humidité du bois doit se trouver entre 22 et 35 %. comme en bretagne ou la mérule est partout
    • Cave ou grenier sans éclairage et mal ventilé.
    • L’existance de bois et de tout autre matériau à base de cellulose ( papiers, cartons, papiers peints ).
    • La mérule se developpe à une température comprise entre 20 et 26 degrés, mais dans les fait on peut l’observer son développement avec des températures bien inferieur..

    La mérule progesse à une grande vitesse, de plusieurs centimètres par semaine.. Elle peut contaminer votre maison très rapidement.

Demandez votre devis !

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Les dangers que représente la mérule dans votre maison de Bannalec

La mérule pleureuse est également dangereuse pour le logement et pour la santé de ses occupants :

  • Ce champignon lignivore peut causer de graves dommages aux habitations. Ce champignon ne se rencontre pas seulement sur le bois humide. Il peut endommager le bois et, par extension, la maison. Il peut également causer de terribles dommages à l’intégrité de la maison si on le laisse dévorer la charpente ou les planchers.
  • Ce champignon peut également être source de crises d’allergie, d’irritations, d’asthme et de bronchite.

Le Finistère est situé à l’extrême ouest de la Bretagne. Il est bordé à l’ouest, au nord et au sud par la Manche, la mer Celtique (dont la mer d’Iroise) et l’océan Atlantique.

La côte est en effet très découpée et se divise en caps : le Cap Sizun ; baies telles que la rade de Brest ; baie de Douarnenez ; baie d’Audierne ; baie de Concarneau ; presqu’îles qui comprennent les presqu’îles de Crozon et de Rias : Laita, Aven, Belon, Odet, Aber Wrac’h Rivière de Morlaix.

La zone marine située à l’ouest du Finistère est connue sous le nom de mer d’Iroise. Elle est constituée de plusieurs îlots ou îles comprenant : Ouessant et l’archipel de Molène ainsi que Batz, l’île de Batz et l’île de Sein au large de la Pointe du Raz et l’archipel de Glenan au sud.

Il bénéficie d’un climat océanique : chaud l’été sans chaleur excessive, un hiver doux mais très humide avec des taux d’hygrométrie extérieur qui peuvent frôler les 100%.

 

Des conditions favorables qui expliquent le développement des champignons lignivores. Il suffit donc : d’une infiltration ou dégât des eaux, de remontées capillaires, d’une cave ou d’une maison mal ventilée ou tout simplement un tas de carton, des palettes en bois, pour que votre maison soit contaminée. Les spores de ce champignon sont naturellement présents dans l’atmosphère et nous entourent de toute part. Certains attendent donc la moindre occasion pour se développer.

Le souci avec la mérule c’est qu’elle se développe le plus souvent dans des endroits obscurs et confinés et va se nourrir de la cellulose et de l’hémicellulose contenus dans le bois d’oeuvre d’origine feuillu ou résineux de votre maison : Linteaux, solives, planchers, plinthes, charpente etc. Elle va engendrer la dégradation du bois et lui faire perdre sa résistance mécanique, on appelle cela la pourriture cubique. Une fois que celle-ci est bien installée, elle va commencer à se développer grâce à ses syrrotes pour coloniser votre habitation. Et le plus souvent lorsque l’on voit apparaître le mycélium sortir d’une cloison de distribution,il est déjà trop tard.

Des conditions favorables qui expliquent le développement des champignons lignivores. Il suffit donc : d’une infiltration ou dégât des eaux, de remontées capillaires, d’une cave ou d’une maison mal ventilée ou tout simplement un tas de carton, des palettes en bois, pour que votre maison soit contaminée. Les spores de ce champignon sont naturellement présents dans l’atmosphère et nous entourent de toute part. Certains attendent donc la moindre occasion pour se développer.

Le souci avec la mérule c’est qu’elle se développe le plus souvent dans des endroits obscurs et confinés et va se nourrir de la cellulose et de l’hémicellulose contenus dans le bois d’oeuvre d’origine feuillu ou résineux de votre maison : Linteaux, solives, planchers, plinthes, charpente etc. Elle va engendrer la dégradation du bois et lui faire perdre sa résistance mécanique, on appelle cela la pourriture cubique. Une fois que celle-ci est bien installée, elle va commencer à se développer grâce à ses syrrotes pour coloniser votre demeure. Et le plus souvent lorsque l’on voit apparaître le mycélium sortir d’une cloison de distribution,il est déjà trop tard.

Traitement mérule Bannalec

Pour traiter la mérule à Bannalec dans le département Finistère dans les règles de l’art, l’intervention d’un professionnel est essentiel. Le traitement doit être effectuée selon un protocole clairement établie. Cela sollicite un savoir-faire et une expérience. Comme les spores peuvent être invisibles et que les mérules se répandent d’une maison à l’autre, il faut diagnostiquer rapidement le souci puis appliquer un traitement fongicide chimique.

BZH Qualité, avec ses 2 agences de Quimper et de Lannion et bientôt dans toute la Bretagne, déploie ses professionnels dans tout le Finistère et les Côtes d’Armor. N’attendez pas la détérioration de votre logement pour nous contacter.

Demandez votre devis !

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Les différentes étapes de traitement de la mérule

Après un état de lieux complet de votre bien à Bannalec réalisé par nos professionnels, le traitement de la mérule chez vous se déroule en deux étapes :

L’étape préparatoire

Elle dépend du degré des dégâts. Cette étape permet de préparer la zone à traiter, notamment en mettant à nu les murs, les cloisons et les sols.

Le traitement

Cette étape sert à traiter toutes les zones touchées, comme la maçonnerie, le bois, etc. Nos experts procède au traitement dans les règles de l’art par brulage , injection et pulvérisation de produits fongicide professionnels. Pour empêcher toute récidive, le périmètre qui entoure la zone infestée doit également être traité. Si la développement  fongique est extrêmement avancée, il vous sera nécessaire d’envisager des travaux plus importants (remplacement ou modification des bois ou des revêtements muraux, etc. )

Nos conseils pour prévenir l’invasion de mérule à Bannalec

Il faut rentrer en contact avec des spécialistes pour utiliser des fongicides sur le bois, particulièrement  si vous vivez dans une zone à risque ( dans le Nord-Ouest de la France ).

Il est aussi conseillé d’inspecter votre maison à Bannalec au moins une fois par an ( vérification des toits, hangar, fissures, joints de douche et baignoire, etc. )

Assurez-vous que les ouvertures, balcons et autres composants extérieurs sont étanches.

Il est vital de ne pas garder le bois dans des emplacements peu ventilés, comme les sous-sol ou la cave.

Pourquoi parle t'on si peu de la mérule en France ?

Il y a un vrai tabou autour de la mérule, surtout de la part des institutions soit on essaye d’affronter et de résoudre le problème ou alors on met tout cela sous le tapis. Tout le monde est responsable : les agents immobilier, les détenteurs, notaires et les pouvoirs public : (mairies, communautés de communes, la préfecture etc.). Je m’explique, lorsque qu’un cas de mérule est décelée, le détenteur a l’obligation légale e (“la loi Alur”) de communiquer à la mairie la contamination et celle-ci doit remonter l’information à la préfecture, qui tous les ans fait un listing des communes touchées afin de prendre des dispositions pour supprimer le problème. Comme par exemple un diagnostic mérule qui ferait partie de l’état parasitaire pour les communes où il y a trop de cas pour la vente d’un bien immobilier comme dans le département du 29.

La préfecture du Finistère compte déjà 20 communes qui en ont l’obligation par arrêté préfectoral et aucune dans le 22. Les professionnels spécialisés dans le traitement mérule savent pertinemment que des villes moyennes comme : Perros-GuirecPaimpolGuingampLoudéacTrégueux ont au minimum un cas par mois, je vous laisse imaginer les communes plus importantes. Mais il est évident que la plupart des maires du Finistère ne souhaitent pas que leurs villes soient inscrites sur une liste pour une question d’image ou une méconnaissance de leurs obligations légales.

Combien coûte un traitement contre la mérule à Bannalec ?

Le prix d’un traitement contre la mérule peut varier en fonction de différents facteurs :

  • La surface, les zones touchées, leur facilité d’accès et le degré d’attaque
  • Le type de traitement, préventif ou curatif

Le technicien lors du diagnostic analyse l’état général de votre habitat et réalise un devis personnalisé et gratuit en proposant un traitement adapté à l’attaque de votre logement contre ce champignon.

Nos certifications

CertiBiocide : certificat à l’utilisation professionnelle et la distribution de certains types de produits biocides destinés exclusivement aux professionnels

Produits certifiés CTB P+ : Atteste de l’efficacité des produits de traitement destinés à protéger le bois des organismes détruisant ou altérant son aspect. Respecte la santé et l’environnement.