BZH Qualité
LA QUALITÉ MADE IN BRETAGNE
3 agences : quimper - Lannon - Lorient
DIAGNOSTIC & DEVIS GRATUITS

Nous vous rappelons. Gratuit et sans engagement

Comment lutter contre les remontées capillaires par le sol ?

remontees capillaires

Les remontées capillaires sont un problème courant dans de nombreuses habitations. Elles se manifestent par des murs humides, des tâches d’humidité et peuvent causer des dégâts importants sur la structure du bâtiment ainsi que sur la santé des occupants. Découvrez comment empêcher ces désagréments et protéger votre maison contre l’humidité ascensionnelle.

Comprendre le phénomène des remontées capillaires par le sol

Avant de chercher à empêcher les remontées capillaires, il est essentiel de comprendre leur mécanisme. Les remontées capillaires se produisent lorsque de l’eau présente dans le sol s’infiltre dans les matériaux poreux de la construction (comme les parpaings ou moellon) par capillarité. Une fois infiltrée, cette eau peut remonter jusqu’à plusieurs mètres de hauteur, ce qui entraîne une humidité ascensionnelle.

Les facteurs favorisant les remontées capillaires

Plusieurs facteurs peuvent favoriser le phénomène des remontées capillaires dans votre habitation :

  • La nature du sol : un sol argileux retient davantage d’eau qu’un sol sableux
  • Le niveau de la nappe phréatique : plus elle est proche de la surface, plus les risques de remontées capillaires sont élevés
  • Les matériaux de construction : certains matériaux sont plus poreux que d’autres et favorisent donc les infiltrations d’eau
  • Le manque d’étanchéité dans la construction, notamment au niveau des fondations ou des soubassements.

L’importance d’un diagnostic pour identifier les causes des remontées capillaires

Avant de mettre en place une solution pour empêcher les remontées capillaires, il est indispensable de réaliser un diagnostic précis. Cela permettra de déterminer les causes du problème et de choisir la méthode la plus adaptée pour y remédier. Le diagnostic peut être réalisé par un professionnel ou par un particulier à l’aide de dispositifs spécifiques (comme un test à la bombe carbure ).

Les signes de remontées capillaires à surveiller dans votre maison

Voici quelques signes qui peuvent indiquer la présence de remontées capillaires :

  • Des tâches d’humidité sur les murs, notamment dans les angles et près du sol
  • Des moisissures ou des champignons sur les surfaces
  • La détérioration des revêtements de sols et des plinthes
  • Une odeur persistante de moisi
  • Des traces de salpêtre

Quelles solutions pour supprimer les remontées capillaires du sol ?

Plusieurs méthodes peuvent être envisagées pour lutter contre les remontées capillaires, en fonction des causes identifiées et du niveau d’humidité ascensionnelle. Voici quelques-unes des solutions les plus couramment utilisées :

Le drainage du sol

Cette méthode consiste à évacuer l’eau présente dans le sol autour de la construction afin de réduire les infiltrations par capillarité. Le drainage peut être réalisé au moyen de tranchées remplies de graviers ou de drains spécifiques. Cette solution est particulièrement adaptée en cas de sol argileux ou de nappe phréatique élevée.

La réalisation d’un cuvelage

Le cuvelage consiste à créer une barrière étanche entre le sol et les murs de la maison. Pour cela, on peut utiliser des produits hydrofuges (résines, ciments spéciaux…) ou des matériaux étanches. Cette méthode  est recommandée lorsque les problèmes d’humidité sont liés à des murs ou soubassements enterrés.

L’installation d’une barrière d’étanchéité horizontale

Il s’agit d’interposer un matériau imperméable entre le sol et les murs pour empêcher l’eau de remonter par capillarité. La barrière d’étanchéité peut être réalisée avec des feuilles de plomb, du bitume, des produits hydrofuges ou encore un chaînage en béton armé. Cette méthode est particulièrement adaptée lorsque les remontées capillaires sont liées à la porosité des matériaux de construction.

Les précautions à prendre pour éviter les remontées capillaires

Enfin, il convient d’adopter quelques bonnes pratiques pour éviter que les remontées capillaires ne se reproduisent :

  • Veiller à l’étanchéité des fondations et des soubassements lors de la construction ou de la rénovation
  • Choisir des matériaux de construction moins poreux (béton cellulaire, briques hydrofuges…)
  • Maintenir une bonne ventilation dans les pièces humides (cuisine, salle de bain…)
  • Installer un système de drainage efficace autour de la maison

Lutter contre les remontées capillaires est essentiel pour préserver la structure du bâtiment et la santé des occupants. En réalisant un diagnostic précis et en mettant en place des solutions adaptées, il est possible d’empêcher ces désagréments et de garantir un habitat sain et confortable.

Demandez votre devis !

Contactez nous pour un rendez-vous et devis gratuit

Protégez votre foyer des ravages de l’humidité ascensionnelle. Les remontées capillaires sont un fléau courant qui peut endommager votre maison et compromettre votre bien-être. Découvrez nos solutions sur mesure pour éradiquer ce problème et préserver la santé de votre habitat. Contactez-nous pour bénéficier de conseils experts et de solutions personnalisées.

Autres articles