BZH Qualité
LA QUALITÉ MADE IN BRETAGNE
3 agences : quimper - Lannion - Lorient
DIAGNOSTIC & DEVIS GRATUITS

Nous vous rappelons. Gratuit et sans engagement

Quelles sont les étapes d’un traitement contre la mérule ?

La mérule est un champignon lignivore qui s’attaque aux matériaux en bois et peut provoquer des dégâts importants à la fois sur la structure et le bâti. En outre, elle peut également nuire à la santé de ceux qui y vivent ou y travaillent. C’est pourquoi il est important de connaître les différentes étapes du traitement contre la mérule afin d’empêcher sa propagation et d’assurer la préservation du bois.

Présentation générale de la mérule

La mérule est un champignon lignivore de la famille des Sepulaceae. La mérule prospère dans les habitation, elle se développe  entre 20 et 30% d’humidité. Elle apparaît sous forme  de filaments sur les murs, plafonds, plancher, le sporophore peut aussi prendre une couleur blanche , brune et orangé. Elle infecte le bois et s’en nourrit,  une fois que les bois sont infectés par le champignon, le bois commence à se désagréger et à perdre sa résistance mécanique. Les symptômes comprennent des stries en forme de cubes. On appelle cela la pourriture cubique.

Étapes du traitement contre la mérule

Il existe très peu de  méthodes de traitement contre la mérule, mais elles doivent toujours être adaptées à la nature et à l’étendue des problèmes. Les principales étapes du traitement contre la mérule sont les suivantes :

  • Inspection et diagnostic :
    La première étape consiste à effectuer une inspection approfondie et à établir un diagnostic complet de la situation. Il est important de noter quels matériaux sont infectés et où se trouvent les zones touchées. En cas de doute sur l’espèce du champignon, un prélèvement  pour une analyse en laboratoire est préconisé.
  • Dépose des matériaux contaminés :
    Une fois que les matériaux sont identifiés comme étant contaminés, ils doivent être retirés et éliminés en toute sécurité. Cela implique la dépose complète des revêtements muraux : Plaques de  placoplatre, lambris, brique platrière.
  • Dégarnissage des joints et brulage des surfaces : Dégarnissage des joints le plus proprement possible et brossage sur l’ensemble de la paroi. Brûlage sur l’ensemble des surfaces à l’aide d’un chalumeau à environs 1500 degrés en insistant sur les traces de champignon visible.
  • Injection des murs et pulvérisation des surfaces : Percer le mur pour y placer des injecteurs sur toute la surface contaminée et injecter un produit biocide anti-mérule. L’injection sous pression assure une répartition maximale du produit dans la masse et une protection durable. Pulvériser le biocide anti-mérule sur la totalité de la surface à l’aide du pompe.
  • Entretien et contrôle réguliers :
    Pour éviter les futures infestations, il est essentiel de faire des contrôles réguliers et d’effectuer des inspections périodiques. Le principal objectif est de surveiller le taux d’humidité et les signes visibles de mérule.

Méthodes alternatives de traitement contre la mérule

En plus des méthodes traditionnelles de traitement contre la mérule, il existe également des méthodes alternatives telles que le traitement de la mérule par air chaud.. Cette méthode peut être efficace, mais pour des cas bien précis , le coût est  généralement élevé. Elle n’est  pas aussi efficaces que le traitement chimique et pas suffisamment puissantes pour traiter les cas graves. Il est donc recommandé de consulter un homme de l’art pour effectuer le traitement adéquat.

Comment prévenir une nouvelle infection par la mérule ?

Outre le traitement contre la mérule, il est également important de prendre des mesures préventives afin d’empêcher une nouvelle infection. Les principales mesures préventives sont les suivantes :

  1. Assainissement et ventilation :
    Veillez à maintenir l’espace ventilé et exempt de sources d’humidité, car cela empêche la mérule de se propager. Assurez-vous également de sceller toutes les fuites et de maintenir une bonne circulation d’air.
  2. Produits anti fongique :
    Vous pouvez appliquer des produits anti fongique de façon préventive . Ces produits sont très réglementer et ne peuvent être appliqué seulement par des professionnels.
  3. Murs humide : Les remontées capillaires est un gros facteur de risque pour l’apparition de la mérule. N’hésitez pas créer une arase étanche par injection en cas de nécessité.
  4. Surveillance régulière :
    Effectuez un contrôle une fois par an sur l’ensemble de votre bâtiment, contrôler les risques d’infiltrations : salle de, bain fenêtre, gouttière ect.

Les traitements contre la mérule sont complexes et demandent une expertise et une attention particulières. Il est donc important de reconnaître et de comprendre les différentes étapes du traitement et de prendre contact avec des professionnels de la mérule en cas de contamination.

Demandez votre devis !

Contactez nous pour un rendez-vous et devis gratuit

Autres articles